Aumônerie scolaire

Mis à jour : vendredi 4 septembre 2015 10:02
Affichages : 990

Souriez… vous êtes aimés !

2014 nous a à peine ouvert ses portes que nous parlons déjà de la fin de l’année…scolaire, bien évidemment ! Même si les beaux jours nous semblent bien loin… nos agendas nous ramènent à des perspectives bien réelles : la fin juin, c’est pour bientôt !
Très peu d’entre nous échappent à la règle des pages d’agenda, noircies d’être si bien remplies. Nos activités, qu’elles soient professionnelles, familiales, associatives, ne laissent guère de temps à l’oisiveté !
Pourtant, dans ce tourbillon qu’est notre vie moderne, ne serait-il pas judicieux de se ménager quelques pauses, de se poser un peu pour prendre du temps pour notre famille, nos enfants, nos parents, nos amis… ?


Prendre le temps d’écouter les oiseaux gazouiller (même si en cette saison, ils gazouillent peu !), d’observer la nature changer (et oui, les pousses de jonquilles pointent déjà leur nez !) et surtout de poser un regard sur tous ceux et celles qui nous entourent, les écouter pour mieux les aider, aller à leur rencontre, donner un bonjour, un merci…un sourire !
Combien de fois, en me rendant sur Paris, ai-je été atterrée devant ces visages fermés, ces masques sans expression ! On se précipite, on se bouscule, on se marche dessus ! Pas un sourire, pas une excuse, pas une main tendue ! Qui va aider cette jeune maman à descendre les escaliers avec sa poussette ? Qui va laisser sa place, chèrement gagnée, à cette personne âgée ? Qui va adresser un sourire à ce vigile ? (faites l’expérience, vous verrez son visage s’illuminer de constater qu’enfin on ne l’a pas pris pour une statue de marbre, sans vie, sans existence !).
Au-delà de ça, s’il nous arrive parfois, d’être comme « les autres » car les soucis nous assaillent et le stress de nos agendas nous paralyse…donner simplement un sourire fait un bien énorme. Mère Térésa a dit « nous ne saurons jamais tout le bien qu’un simple sourire peut-être capable de faire ». Il fait autant de bien à celui qui le reçoit qu’à celui qui le donne.
Pour conclure, je voudrais vous livrer cette réflexion (toujours glanée au fil de mes lectures) « l’homme qui a la foi, celui qui aime et est aimé de Dieu est un homme heureux : il est invité à entrer dans la joie de Dieu. Le sourire est la marque de Dieu, de la vraie joie, celle qui fait sourire ses yeux. […] Notre sourire reflète la joie que nous avons à nous donner aux autres, à leur partager notre amitié. » Communauté de Paroisses du Val de Wesserling
Alors, même stressés… souriez.
Tout en fraternité,

Anne BABEAU
Responsable aumônerie