logoPOLE MISSIONNAIRE CATHOLIQUE  DE PONTAULT-COMBAULTPOLE MISSIONNAIRE CATHOLIQUE DE PONTAULT-COMBAULT

SECRETARIAT DU SECTEUR

Lundi et mercredi après-midi.
Mardi, jeudi et vendredi toute la journée.

8, rue de la gare d'Emerainville
77680 Roissy en Brie

Tél : 01-60-28-22-79

Fax : 01-60-29-30-68

Cliquez ici pour nous écrire

Identification

Se souvenir de moi

       

En vous connectant à votre compte, vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation. Conformément à la Loi Informatique et Libertés vous pouvez exercer vos droits (d’accès, opposition de rectification) sur vos données figurant sur ce site

Identification
mardi, 20 février 2018

Taizé marque toujours fortement les Jeunes qui s'y rendent (et les adultes accompagnateurs aussi !).

 

--> Voici des témoignages de novembre 2016,

Hier s’est achevé mon 4ème séjour à Taizé avec les lycéens. Les expériences se suivent mais ne se ressemblent pas. Quand on part, même dans des lieux déjà bien connus, c’est toujours une nouvelle aventure… nous ne savons pas comment cela va se passer, comment les jeunes vont adhérer aux propositions, comment nous allons en revenir. Emmener des ados dans un lieu quasi coupé du monde, en pleine campagne, où les vaches sont les seuls autochtones que nous croisons, où ils vont devoir faire une croix sur le superflu pour un retour à une vie simple, où on prend le temps d’avoir le temps, où les journées sont rythmées par les 3 prières avec les frères, dans le silence et les chants méditatifs… n’est pas un pari facile ! Il y a ceux qui, à peine arrivés, parviennent à se détacher de leur vie pour entrer pleinement dans la démarche, avides de profiter un maximum de cette parenthèse qui leur est offerte sans en perdre un seul instant, goûter et savourer tous les moments de recueillements, de face à face avec soi-même, de rencontres, de partages, de découvertes, dans cet écrin de verdure bourguignonne si apaisant et ressourçant. Et, il y a ceux qui ont du mal à casser la barrière de leurs réticences, qui n’arrivent pas à se détacher du confort de leurs vies modernes, qui, malgré les temps de préparation avant le départ, n’arrivent pas à saisir la philosophie du lieu et ne comprennent finalement pas ce qu’ils vont pouvoir retirer de cette expérience. Vivre à Taizé peut être très déstabilisant, on y perd vite ses repères, il faut apprendre à penser, à vivre autrement. Difficile pour ces jeunes habitués au tout tout de suite, à vivre dans l’immédiat et l’instant. Apprendre à oublier le négatif (nos fessiers qui n’en peuvent plus d’être assis par terre, nos estomacs peu rassasiés, le manque de sommeil et les douches à peine chaudes…) pour laisser le positif s’épanouir, nous remplir de tous les bienfaits que le Seigneur nous donne de vivre cette expérience unique.

 

En tant qu’accompagnateurs on a mal de voir que « la mayonnaise » ne prend pas, on désespère de voir ses jeunes qui ne semblent pas se rendre compte qu’ils passent à côté de quelque chose d’extraordinaire. Puis sans qu’on sache trop comment, le déclic arrive, sans qu’on s’y attende. Les visages si fermés s’épanouissent, les langues se délient, les yeux pétillent. On sent que l’Esprit fait son œuvre et que la « prière a gagné ». 4 jours ont suffi pour faire grandir ses jeunes. Selon leurs témoignages ils en reviennent « grandis, le regard changé, apaisés, plus forts, ressourcés, plus ouverts à l’autre et à une vie plus simple, enrichis, plus autonomes, plus tolérants, plus proches de Dieu, remplis de ces chants qui transportent l’âme ». Pour nous, animateurs, quelle joie de les voir ainsi transformés, chamboulés « par ce voyage à l’intérieur de leur cœur », renouvelés dans leur foi. Pour moi, à chaque fois, c’est le même émerveillement et de rendre Grâce au Seigneur de pouvoir donner l’opportunité à ses jeunes, et leurs accompagnateurs, de vivre ses moments uniques, qui pour certains, changent leur vie. Cette action de grâce nous la partagerons lors de notre messe de témoignage le 20 novembre prochain à l’Eglise de Roissy à laquelle vous êtes toutes et tous conviés.

 Tout en fraternité

Anne BABEAU, Responsable aumônerie – novembre 2016

--------------------------------------

Venir à Taizé, c’est être invité à une recherche de communion avec Dieu. Chacun est ici pour découvrir un sens à sa vie et pour reprendre élan. C’est ce à quoi ont été invités 35 jeunes lycéens de notre pole pendant 4 jours. 4 jours qui ont suffi à les faire grandir et leurs animateurs aussi !

Emmener des ados dans un lieu quasi coupé du monde, en pleine campagne, où les vaches sont les seuls autochtones que nous croisons, où ils vont devoir faire une croix sur le superflu pour un retour à une vie simple, où les journées sont rythmées par les 3 prières avec les frères, dans le silence et les chants méditatifs n’est pas un pari facile ! Vivre à Taizé peut être très déstabilisant, on y perd vite ses repères, il faut apprendre à penser, à vivre autrement. Difficile pour ces jeunes habitués au tout tout de suite. Apprendre à oublier le négatif (nos fessiers qui n’en peuvent plus d’être assis par terre, nos estomacs peu rassasiés, le manque de sommeil et les douches à peine chaudes) pour laisser le positif s’épanouir, nous remplir de tous les bienfaits que le Seigneur nous donne de vivre cette expérience unique.

 

Témoignages de jeunes

« En arrivant à Taizé j’ai découvert un lieu de paix, de repos, d’accueil où le maître mot est silence. En quelques jours, j’ai pu rencontrer de nombreuses personnes, français, espagnols, allemands. Même si certains ne parlaient pas ma langue, cela n’a pas été un problème pour se comprendre. Les 3 prières communes de la journée ont permis de m’apaiser et de me ressourcer auprès de Dieu. Les carrefours pendant lesquels on partage nos points de vue, nos expériences, m’ont aidé à voir les choses de différentes manières. Ce voyage m’a aussi permis de renforcer les liens que j’avais avec mes amis. Aujourd’hui je rentre avec une foi plus forte et un regard nouveau »

« Taizé est un très beau lieu de pèlerinage pour tous les chrétiens. Les frères ont une vie très simple. Tous les moments vécus sont importants. Ceux qui me touchent le plus sont les célébrations de la croix et de la lumière car c’est très émouvant. Le témoignage des handicapés et leurs éducateurs de la communauté de l’Arche m’a particulièrement marquée. Ce séjour m’a apporté plus de force dans ma foi. Je reviendrai parce que Taizé est devenu un lieu de ressourcement. Quand on veut on peut faire tout ce qu’on veut avec Dieu. »

« J’ai beaucoup apprécié le partage, la fraternité, la gentillesse, les messes, l’humour des frères et des témoins. J’en reviens heureux et plus sûr de moi, je suis plus proche de Dieu. J’aimerais demander à Dieu de revivre ce moment encore une fois dans ma vie avec des personnes aussi gentilles que celles que j’ai rencontrées. »                                                                          

« Ce séjour m’a fait redescendre sur terre et oublier les choses superflues de la vie. On apprend beaucoup sur soi-même et on se rend compte qu’on ne manque de rien J’en reviens avec une nouvelle vision de la vie de tous les jours. J’en reviens apaisé et avec les idées claires. J’ai pu répondre à certaines de mes questions. C’est un merveilleux endroit pour se recueillir.  Je remercie toute la communauté pour nous avoir accueillis, pour leur façon d’être car ce sont des personnes merveilleuses »

« Taizé offre la possibilité de prendre le temps de prier, de réfléchir, de faire des rencontres enrichissantes avec d’autres jeunes et les frères. Les temps d’échange avec l’Evêque du Havre sur l’écologie à travers la religion apporte beaucoup. Le témoignage d’un réfugié afghan accueilli à Taizé il y a un an est aussi riche d’enseignements. »

« La communion entre tous et avec les frères, par les chants qui transportent l’âme, le silence, le côté simple et sobre de l’Eglise, les icônes, poussent au recueillement et au retour sur soi. L’intervention de Frère Aloïs, prieur de la communauté, sur l’importance de l’accueil de l’étranger quelle que soit sa religion, de l’Homme dans toute son humanité avec les yeux du cœur et dans l’amour marque les esprits. »

« Taizé c’est : rejeter les préjugés, ouvrir plus son cœur aux autres, faire une remise à zéro de ma vie, prendre un nouveau départ. J’ai apprécié les rencontres, les temps de prières qui ne sont pas comme les messes en paroisse et le partage avec l’équipe d’aumônerie. Ce séjour m’a beaucoup apporté c’est un vrai voyage à l’intérieur de mon cœur. »

Témoignage d’animateurs

C’est émouvant de savoir qu’à Taizé les chrétiens sont enfin réunis et que les frères de toute confession œuvrent pour continuer l’œuvre de Frère Roger. A Taizé « être chrétien » prend toute sa signification : il est fini le temps des luttes internes, Taizé, c’est le message du Pape François : il faut aller de l’avant et ouvrir notre cœur à toutes et tous sans barrière de religions et de cultures. »

« Tous les temps de célébration sont magnifiques : les chants, les prières, le silence, la proximité des frères, la lumière, la sobriété des lieux. J’ai aussi été touchée par le visage des frères en prière. Ils ont des traits de béatitude, les yeux fermés, recueillis, remplis de leur foi qui rayonne.

J’en reviens changée, j’ai eu un peu de mal au début mais la prière a gagné. Elle a su effacer tous les petits désagréments matériels du lieu. »

« Nous avons apprécié l’engagement et l’attitude de nos jeunes, la prière commune et les rencontres avec d’autres animateurs durant les services. Nous avons été touchées par l’approche dans toute chose, le respect de tous, la bienveillance des frères, leur confiance pour arriver à se confier aux jeunes. C’est un moment privilégié dans notre année avec « le temps de prendre le temps d’avoir le temps » car les moments de prière sont réservés pour cela et on peut pleinement en profiter. »

« Ce séjour m’a permis de découvrir une nouvelle façon de prier tous ensemble. Si vous recherchez la paix intérieure, si vous avez besoin de faire point sur votre vie, faites un séjour à Taizé. Vous reviendrez en ayant une autre vision, un autre regard sur la vie. »

« Participer à un séjour à Taizé c’est avoir envie d’accompagner les jeunes et leur faire découvrir l’ambiance si particulière du site, leur faire comprendre l’importance de la prière, du silence et de l’essentiel. Je suis toujours touché par les jeunes que le séjour fait grandir, ils en reviennent épanouis, libérés, plus sûrs d’eux, plus confiants et respectueux les uns envers les autres. »

« Le silence est marquant à Taizé. C’est un lieu qui permet le recueillement profond et j’en reviens convaincu que le silence est une force indispensable pour se comprendre et faire l’expérience de Dieu. »

 

puis 2 témoignages de novembre 2014.

(cliquez sur l'image !)    Taizé2

à la une

Feuille du mois

Secteur Info du mois

Contactez-nous

Cher visiteur, une des informations de ce site vous semble obsolète ou manquante ? Vous avez un article à y faire paraître ou une question à poser aux administrateurs du site ?

merci d'envoyer un mail à pontault@pole-catholique-pontault.fr . Vous recevrez une réponse !